Se connecter | Réservé aux membres →

Le brillant – novembre 2018

Le brillant – novembre 2018

Le Brillant

Novembre 2018 – vol. 1 no

  .

NOVEMBRE ET LES FÊTES :
LES CONSOMMATEURS SONT 
À L’HONNEUR

M. Habib Malo

Nous voici déjà en novembre et les publicités des médias, traditionnels et en ligne, ne cessent de mettre de l’avant des rabais sensationnels à l’intention des consommateurs. Nous ne pouvons que souhaiter, pour les détaillants, qu’ils verront une bonne hausse de leurs ventes lors du Vendredi Fou (Black Friday) et du Cyberlundi (CyberMonday), car selon le Conseil Québécois du Commerce de Détail (CQCD), plus de deux Québécois sur cinq profiteront de ses journées de soldes.

En outre, avec la promotion actuelle partout au Québec du « Novembre Bleu » chez les détaillants participants (voir détailquébec.com), le mois de novembre est consacré aux commerçants et à leurs aimables clientèles. D’ailleurs, certains commerçants offrent des rabais tout au long du mois de novembre.

Il faut dire que les consommateurs adorent l’expérience en magasin. Près des deux tiers ont une préférence pour « la brique et le mortier », affirmant que la visite des détaillants ayant pignon sur rue est leur façon préférée de magasiner pour les fêtes de fin d’année.

Les milléniaux, quant à eux, optent plus volontiers pour le magasinage en ligne (51 %). Fait à noter, les femmes de la génération « milléniale » devraient dépenser environ 2 264 $ de plus que tout autre groupe. Parmi les souhaits de cadeaux des fêtes rêvés, on retrouve le bijou en 2e position pour madame et en 9e position pour monsieur.

Nous espérons que vous tirerez profit de ces journées pour attirer dans vos commerces des clients enthousiastes. Il semble que la tendance soit aux consommateurs qui dépensent davantage lors du Vendredi Fou que lors du Lendemain de Noël (Boxing Day), le 26 décembre.

Dans un autre ordre d’idées, j’ai eu le plaisir de rencontrer MM. Nicolas Roy et Shant Kancachian en octobre dans leurs nouveaux locaux de PME MTL West-Island à Dorval.
PME MTL WI est devenu le partenaire financier des projets de la CBQ. Ainsi, nous devrions procéder à la réalisation de divers projets au cours des mois à venir, notamment :

  1. la création d’une nouvelle image de marque (branding) pour l’Expo Prestige;
  2. la refonte du site Web de la CBQ;
  3. la mise à niveau du système informatique de la CBQ.

Le présent numéro se veut aussi le coup d’envoi de la campagne des achats des fêtes. Bien sûr, cela signifie pour vous, détaillants, l’embauche de personnel saisonnier supplémentaire, et souvent, leur formation. Ceci dit, il faut aussi parler de vigilance et de sécurité accrue dans nos entreprises pendant la saison, sans oublier le marchandisage de nos produits, le marketing ainsi que la conception de promotions bénéficiant aux consommateurs.

En parallèle, l’Accord AEUMC chez nos voisins américains aura-t-il une influence ici-même sur la confiance des consommateurs? Quelles seront les tendances d’achat en cette fin d’année? Tous les indicateurs économiques sont au vert pour le Québec, selon l’économiste Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. En effet, Montréal s’est hissée au premier rang de la croissance des villes canadiennes (réf. : Notes de conjonctures métropolitaines, Le Conference Board du Canada).

« Les Québécois pourraient débuter leurs achats des fêtes tardivement. 37% d’entre eux effectueront leurs achats au mois de décembre, 35 % au mois de novembre et 23 % ont débuté en octobre. De plus, près d’un Québécois sur cinq (16 %) feront leurs courses à la dernière minute cette année… Les Québécois dépenseront en moyenne 669 $, en hausse comparativement à 2017. Le budget des Québécois à l’occasion des fêtes représente
2,44 milliards de dollars, soit une croissance de 2 % par rapport à 2017

Tiré de Actus Médias, Un œil sur l’industrie.

Par ailleurs, vous pourrez lire dans ce numéro le deuxième de la série de trois articles sur la fiscalité et les achats en ligne, qui sont au cœur de nos préoccupations.

Pour terminer, trois facteurs sont déterminants en affaires : le travail, l’équipe… et le
« timing ». En effet, profitez au maximum du « momentum » c’est le plus important! Sachez qu’il faut provoquer sa chance, car la chance n’est pas le fruit du hasard. Le grand Wayne Gretzky disait : « Vous manquez 100 % des tirs que vous ne faites pas. » Si vous ne passez jamais à l’action, si vous n’osez jamais, il ne se passe rien. Soyez dans l’action! Prenez des risques calculés! Saisissez les opportunités; gardez l’œil ouvert et soyez positif, optimiste. Donnez le maximum pour transformer toutes les opportunités en succès et soyez audacieux!

« Pour vaincre, il nous faut de l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace ».
Georges Danton

« L’audace réussit à ceux qui savent profiter des occasions. » Marcel Proust

Sur ce, en mon nom personnel et au nom de toute l’équipe de la CBQ, nous vous souhaitons, chères lectrices, chers lecteurs, de très heureuses fêtes, un très beau début d’année 2019, et surtout, santé, succès et prospérité!

Bonne lecture! 

Habib Malo, président

  .

Expo Prestige 2019

Futurs exposants N’hésitez pas à contacter Hélène Côté
au 514-485-3333 ou par courriel à helenecote@cbq.qc.ca
pour plus de renseignements.

  .

  .

Stornoway Diamond Corporation a annoncé que M. Matt Manson quittera le poste de président-directeur général de la corporation le 1er janvier 2019. C’est M. Patrick Godin, chef des opérations de la société depuis 2010, qui le remplacera. M. Godin s’occupera notamment du projet Mine Renard (Diamants du Québec).

  .

ALERTE – FRAUDES PAR CARTES DE CRÉDIT AU QUÉBEC – SOYEZ VIGILANTS!

  .

LE VENDREDI FOU – 
LA CAMPAGNE DES FÊTES EST LANCÉE!

C’est parti! La campagne des achats des fêtes est lancée avec l’événement Black Friday, communément appelé Vendredi Fou en pays francophone. Devenu un des événements commerciaux les plus répandus de la planète, le Vendredi Fou a traditionnellement lieu un mois avant Noël et tout juste après le Thanksgiving de nos voisins américains qui a lieu le 4e jeudi de novembre.

Pour les commerçants, le Vendredi Fou marque le début de la période des fêtes de fin d’année, une période d’effervescence au cours de laquelle les bijoutiers détaillants peuvent offrir des soldes à tous ceux et celles qui désirent offrir beauté, douceur et plaisirs à leurs proches et leurs amis. À nous tous dans l’industrie de la bijouterie d’en profiter! 

  .

LES FÊTES, LE MEILLEUR MOMENT DE L’ANNÉE POUR LES BIJOUTIERS

Les dépenses à la consommation sont toujours fortement influencées par la façon (leur humeur, en quelque sorte) dont les consommateurs perçoivent ce que l’économie leur réservera dans les mois à venir. On ne dépensera que dans la mesure où l’on croira avoir les moyens de payer ses factures – ou de régler le solde de sa carte de crédit à l’échéance.

En ce début du magasinage du temps des fêtes, les détaillants sont aux premières loges pour savoir à quoi s’en tenir sur cette humeur. Or, une étude publiée au début d’octobre par PwC Canada fait un lien entre la conclusion d’un accord dans le cadre de l’AEUMC et les habitudes de consommation des Canadiens.

En éliminant une part de l’incertitude liée à cette entente remplaçant l’ALENA entre les É.-U., le Mexique et le Canada, on aura créé, selon un sondage fait au pays auprès des consommateurs et commanditée par PwC, un climat plus propice pour les achats en fin d’année. Quelque 28 % des personnes interrogées déclaraient que le protectionnisme de nos voisins du Sud en matière d’échanges commerciaux pourrait modifier leurs intentions d’achat cette saison. En 2017, seulement 6 % des gens partageaient cette opinion. Le fait notamment que le secteur de l’automobile au Canada ne serait plus menacé par l’imposition de tarifs douaniers des É.-U. ferait souffler un vent d’optimisme fort bienvenu pour les détaillants.

Le commerce en ligne n’est pas de taille pour qui vend des bijoux

Un impact souligné par PwC est que selon les nouvelles règles de l’AEUMC, il y aura relèvement du plafond du montant exonéré de douane pour les achats en ligne de sites à l’extérieur du Canada de 20 $ à 150 $. Selon l’expert du commerce de détail Craig Patterson de la publication Retail Insider Media, les autorités pourraient aussi se montrer laxistes pour des sommes supérieures à 150 $. Nos habitudes de consommation pourraient-elles en être changées dans le domaine de la bijouterie et de l’horlogerie de haut de gamme? Brian C. Land, directeur général de la CJA, tient à mettre cette question en perspective. Oui, reconnaît-il, les ventes en ligne pourraient passer de 6,5 % des ventes totales au détail au Canada en 2016 à un seuil aussi élevé que 10 % en 2020. Le secteur de la bijouterie devrait à son avis encaisser comme les autres.

Cependant, s’inspirant des conseils du célèbre général chinois Sun Tzu dont le traité « L’art de la guerre » demeure toujours d’actualité, M. Land rappelle que le fait de connaître ses forces et les faiblesses de l’adversaire est une recette de succès millénaire. Sachant que les ventes en ligne ne représenteraient que 8,1 % du marché au Canada en 2018, on peut en déduire que 91,9 % des ventes au détail sont réalisées en magasin où les commerçants, notamment les bijoutiers, possèdent plusieurs avantages sur le plan de la concurrence.

Contre l’anonymat du commerce électronique, le bijoutier offre une interactivité et une note personnelle dans ses échanges avec la clientèle. On peut ainsi s’intéresser d’abord à la personne avant de procéder à un achat. Mieux se rapprocher de son client en se rappelant son nom et savoir à qui est destinée la pièce qu’il ou elle cherche à acheter ne sont possibles que dans un espace physique.

Un autre avantage que le bijoutier détient est qu’il peut mettre en valeur le vrai bijou qui sera vendu, permettre qu’une bague soit essayée et démontrer les propriétés d’une pierre sertie. Le bijoutier, toujours selon ce porte-parole de la CJA, peut donner quantité d’informations sur le produit et faire sur place des ajustements sur mesure.

La folie des fêtes

La période des fêtes est stressante pour les bijoutiers détaillants. On se préoccupe des enjeux reliés à l’embauche de personnel surnuméraire, à la formation des gens au comptoir ou responsable du service à la clientèle, à une vigilance accrue du fait d’une hausse de l’achalandage en magasin et enfin, à la sécurité, surtout si le stock en inventaire est plus important. Se familiariser avec les lois sur les normes du travail (voir https://www.cnt.gouv.qc.ca/accueil/index.html et toute modification récente régissant l’embauche du personnel surnuméraire, particulièrement en ce qui a trait à la rémunération des heures supplémentaires et à la discrimination lors du recrutement, est une première étape. On doit de plus comptabiliser rigoureusement les heures travaillées et se doter de règles précises sur les heures de pause.

Le processus de vérification des antécédents devrait être le même pour les employés supplémentaires que pour ceux déjà en place. Si l’on doit mettre à la porte un employé engagé temporairement, il y a au Québec une réglementation et il faut s’assurer de la respecter. Par contre, si ces problèmes proviennent d’une hausse du volume d’affaires, ce sont des problèmes que l’on peut régler avec plus de sérénité.

Après tout, encore une fois selon PwC au Canada, les consommateurs auraient ici l’intention de consacrer 41 % de leur budget des fêtes à l’achat de cadeaux. Ce budget devrait enregistrer une hausse de 3,7 % cette année, pour passer à 1 563 $ par personne. Les femmes qui sont mère de famille et qui font partie de la génération des milléniaux prévoient dépenser en moyenne 2 264 $, soit plus que tout autre groupe démographique recensé. Les hommes dépenseront plus que les femmes dans l’ensemble, soit 1 752 $ par rapport à 1 385 $ en moyenne. Il y a donc lieu de se réjouir à l’approche des fêtes, et ce, même si les heures seront plus longues… 

  .

PME MTL WI

En novembre, il y a eu rencontre au sommet dans les nouveaux locaux de PME MTL West-Island, nouveau partenaire financier de la CBQ dans le cadre de projets à venir. On en parlera dans Le Brillant en 2019! De gauche à droite : MM Nicolas Roy, Habib Malo et Shant Kancachian.

  .

COMMANDES DE PRODUITS SPÉCIALISÉS À LA CBQ

Veuillez prendre note que du lundi 17 décembre 2018 au vendredi
4 janvier 2019
 inclusivement, la Corporation des bijoutiers du Québec ne prendra aucune commande d’enveloppes de réparation, d’enveloppes prioritaires et d’Xpresspost. Donc, si vous prévoyez avoir besoin de ces produits, commandez-les au plus tard le vendredi 
14 décembre
prochain avant 17 h en composant le 514-485-3333 afin de ne pas en manquer. Soyez prévoyants!

  .

ASTUCE

La publicité verticale – un format des plus mobiles

YouTube lance un nouveau format publicitaire adapté aux usages mobiles : les annonces verticales en vidéo. Cette nouveauté permet aux annonceurs d’adopter le format vertical non seulement sur la plateforme, mais également sur Snapchat ou Instagram. De plus, elle permet de télécharger une vidéo en format vertical dans le cadre de campagnes TrueView ou Universal Ads.

La direction de YouTube affirme que 70 % du temps de visionnement sur sa plateforme dans le monde se fait sur un téléphone intelligent. Les entreprises sont encouragées à concevoir et télécharger deux formats vidéo, horizontal et vertical, pour chaque campagne publicitaire, de manière à accroître la visibilité du produit ou du service proposé et de répondre à tous les usages mobiles.

Afin d’inciter les annonceurs à opter pour les publicités vidéo verticales, YouTube a publié un guide (en anglais; voir lien ci-dessous) qui détaille les bonnes pratiques à adopter pour bénéficier d’une expérience publicitaire optimale.

Guide : https://support.google.com/google-ads/answer/9128498 

  .

La topaze : pierre de naissance du mois de novembre

On pense à tort que la topaze est une pierre jaune, alors qu’elle existe dans les tons de bleu, vert pâle, incolore et toute la gamme des roses à rouge. La topaze incolore se trouve en grande quantité et en cristaux importants. D’ailleurs, on peut voir un cristal de 300 kg au Museum of Natural History à New York et une topaze jaune taillée de 7 725 carats à la Smithsonian Institution à Washington.

Les topazes roses et rouges sont très rares, tout comme les topazes dont la couleur de base est orange avec des reflets rouge rosé que l’on appelle les « topazes impériales ».

La topaze est le symbole de l’amitié et de la fidélité. Elle favoriserait l’énergie positive dans le milieu des affaires pour celui qui la porte. Conservée à la maison, elle assurerait la santé de tous ses occupants.

La topaze incolore et la topaze bleu pâle étant très peu onéreuses, on les traite pour obtenir toutes sortes de couleur qui plaisent aux consommateurs.

Jusque dans les années 2000, la pierre qui battait les records de traitements était peut-être la turquoise. À présent, ce sont certainement les corindons et la topaze, les corindons, notamment les rubis, parce qu’ils sont de plus en plus rares, et la topaze parce que la topaze incolore est peu chère et qu’on peut la traiter de différentes manières pour lui donner à peu près toutes les couleurs imaginables.

Notez que le Brésil est le principal producteur de topazes de toutes les couleurs, particulièrement dans les États suivants : Minas Gerais, Espirito Santo, Goias et Bahia. La Russie (Oural) produit également des topazes incolores, bleues, vertes et jaunes. Les autres pays producteurs sont l’Australie, la Birmanie, le Sri Lanka, les États-Unis, le Mexique, l’Afrique et le Pakistan.

Pour le joaillier qui travaille au banc, la topaze est sensible aux chocs et à la pression à cause du clivage, et ne supporte pas les changements de température ni la chaleur. Il faut donc protéger la pierre. Elle est également sensible aux acides et le revêtement pourrait l’être également.

  .

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

Fiscalité et achats en ligne – un enjeu constant pour les bijoutiers détaillants (partie 2 de 3)

par Benoit Dutrisac

Voici le deuxième volet de ce dossier; celui-ci portera sur la perception (entendons par là prélèvement…) des taxes et les achats faits en ligne par les consommateurs au Canada. Il est malheureux de noter que le problème de la facturation de la taxe de vente harmonisée par les détaillants a été un enjeu à peine souligné par les joueurs en présence lors de la dernière campagne électorale au Québec. Ce ne sont pourtant pas les engagements électoraux qui ont manqué. Cependant, le Parti libéral du Québec s’engageait à la mi-septembre à percevoir les taxes sur tous les biens tangibles (une initiative inspirée par le geste spectaculaire du dépôt d’un projet de loi par les représentants de Québec solidaire en compagnie de Peter Simons de la chaîne du même nom en 2017). Aucune autre formation politique ne s’était prononcée sur ce sujet.

Obliger tous les fournisseurs de biens, que ce soit des autres provinces canadiennes ou de l’étranger, à percevoir la TVQ n’est pas simple. Ainsi, le gouvernement québécois pourrait au mieux demander à Postes Canada de bloquer à la douane les envois lorsque la taxe de vente n’a pas été payée sur ceux-ci. « C’est à la douane que le contrôle doit se faire », déclarait Philippe Couillard dont les propos étaient repris dans Le Devoir. Il ajoutait : « Ils (Postes Canada) vont le laisser là jusqu’à ce que le détaillant change d’avis. » On peut déjà imaginer quel amas de colis on arriverait à accumuler dans les entrepôts de Postes Canada si une telle politique était soudainement adoptée en tenant compte des millions d’envois entrant au pays chaque année.

Québec solidaire et l’homme d’affaires Peter Simons proposaient plutôt un mécanisme de perception des taxes de vente fondé sur les transactions faites par carte de crédit. Appuyés par la fiscaliste Marwah Rizqy (devenue ensuite candidate libérale dans la circonscription de Saint-Laurent dans la région montréalaise), le projet de loi visait à ce qu’une entreprise n’ayant pas de présence physique au Québec, mais y ayant une
« présence numérique significative » soit considérée comme ayant une place d’affaires dans la province. M. Couillard était d’avis que « c’était trop compliqué et que cela ne marcherait pas ». Il compte sur un projet pilote de Postes Canada d’une durée de
12 mois dont les résultats ne seront connus que l’automne prochain. De nouveaux fonctionnaires de Revenu Québec vérifieront la conformité des envois à partir d’un premier centre de tri de Postes Canada à Montréal.

Actuellement, la taxe de vente ne serait prélevée que sur 10 p. 100 des achats de biens tangibles qui sont acheminés dans ce centre de tri selon un porte-parole du ministère des Finances du Québec. Cela représenterait une perte pour le trésor public d’environ 158 millions de dollars par an avec ce seul centre de Postes Canada. La solution revient cependant au gouvernement fédéral qui, seul, est en mesure d’exiger des fournisseurs étrangers qu’ils s’inscrivent aux régimes de la TPS/TVH et de la TVQ et qu’ils perçoivent et remettent les taxes. Le dossier ne sera donc pas clos de sitôt… 

  .

Le 23 octobe dernier, la CCIC célébrait les lauréats 2018 du Premio Venezia. La famille Miserendino,
de Bijouterie Italienne, s’est démarquée pour Patrimoine Italien. Félicitations!

  .

SERVICES AUX MEMBRES DE LA CBQ

1. TAUX PRÉFÉRENTIELS SUR LES CARTES DE CRÉDIT

Nous bénéficions de nouvelles améliorations et baisses de taux sur les cartes de crédit. En effet, Desjardins a baissé les taux sur les cartes de crédit.
 

2. ENTENTE AVEC LES HÔTELS COMFORT INN 
Nous avons conclu une nouvelle entente. Nos membres peuvent profiter de tarifs très avantageux dans 13 hôtels Comfort Inn du Québec. Sachez que pour bénéficier de bons services, il faut être nombreux à s’en servir!

3. POSTE PRIORITAIRE ET XPRESSPOST
Notez que les taux sont sujets à changement selon les volumes.

Membres, n’oubliez pas de passer vos commandes avant
17 h le 14 décembre.

Nous ne vous dirons jamais assez : il est important d’utiliser ces services de plus en plus, car ce n’est qu’ainsi que les taux demeureront bas.

4. ENTENTE AVEC FEDEX
Une entente a été conclue avec FedEx afin que les membres de la Corporation des bijoutiers du Québec obtiennent des tarifs préférentiels à des taux allant jusqu’à 55 % plus bas que les tarifs réguliers. Ce service est exclusif aux membres de la C.B.Q.

5. ENVELOPPES DE RÉPARATION
Ces enveloppes sont conçues avec un coupon détachable pour répondre à tous les besoins des bijoutiers détaillants.

6. ENTENTE AVEC INVESSA
La CBQ a amélioré l’offre à ses membres. Dorénavant, Invessa Assurances et Services financiers sera notre seul partenaire recommandé en plus d’être le seul représentant autorisé de Jewelers Mutual Insurance Group (assureur réputé et spécialisé dans notre domaine) au Québec. D’autres informations suivront. Vous pouvez communiquer avec Invessa Assurances et Services financiers au numéro
1-800-561-6560.

7. COURS THÉORIQUES EN BIJOUTERIE
Des cours par correspondance vous permettant de vous recycler à votre rythme. Émission de certificats à la fin des cours.

8. LISTE DE PRIX SUGGÉRÉS
Pour la réparation des montres.

9. LISTE DES ANNIVERSAIRES
Anniversaires de mariage et pierres de naissance.

10. LISTE DE PRIX AU DÉTAIL
Prix suggérés pour les diamants en plusieurs classifications et répondant aux normes internationales.

11. CERTIFICATS DE MEMBRES
Nous émettons à tous nos membres un certificat complètement renouvelé et nous espérons qu’ils sont fiers de l’afficher à la vue des consommateurs.

12. LOGOS ADHÉSIFS POUR VITRINES
Portant la mention «Un gage de sécurité», pour afficher dans les bijouteries membres de la C.B.Q.

13. DES BOUTONS INSIGNES
Ces boutons sont offerts gratuitement aux membres afinqu’ils puissent s’identifier fièrement.

14. BANQUE DE DONNÉES
Nos membres peuvent obtenir des renseignements tels que l’adresse et les coordonnées d’un manufacturier, d’un grossiste, d’un importateur ou d’un représentant. Renseignements sur les lois fédérales et provinciales qui touchent la profession et le commerce.

15. BULLETIN ET INFOLETTRE
Le bulletin Bijouterie et l’infolettre Le Brillant sont les véhicules d’information par excellence de l’industrie québécoise de la bijouterie.

16. L’EXPO PRESTIGE
Le plus prestigieux salon de bijouterie du Canada est organisé par la C.B.Q. avec la collaboration d’une équipe dont les membres sont issus des diverses catégories de l’industrie de la bijouterie : manufacturiers, grossistes, importateurs, représentants en bijouterie et bijoutiers détaillants. Le guide officiel du salon contient une foule de données qui peuvent être utiles durant toute l’année. On y trouve les principaux fournisseurs canadiens, leurs produits et leurs représentants. La 49
e édition de l’Expo Prestige aura lieu du dimanche 25 au mardi 27 août 2019 au Palais des congrès, situé au 201 rue Viger Ouest, à Montréal. Notez que pendant l’événement, vous pouvez profiter de tarifs de groupe offerts aux participants par les deux hôtels Holiday Inn Centreville (Sinomonde) et Embassy Suites By Hilton.

17. VEILLE DE LA LÉGISLATION ET RÉGLEMENTATION FÉDÉRALES ET PROVINCIALES
Les membres de la C.B.Q peuvent obtenir des renseignements sur les lois fédérales et provinciales qui touchent l’industrie, la profession et le commerce.

18. MAGAZINE JEWELLERY BUSINESS
Grâce à une entente d’échange de services entre la CBQ et le magazine Jewellery Business, les membres bénéficient du rayonnement de diverses publicités faites par la CBQ et publiées dans ce périodique.

19. CANADIAN JEWELLER MAGAZINE
Grâce à une entente d’échange de services entre la CBQ et le magazine Canadian Jeweller Magazine, les membres bénéficient du rayonnement de diverses publicités faites par la CBQ et publiées dans ce périodique.

20. CANADIAN JEWELLERS ASSOCIATION
La CBQ bénéficie de contacts privilégiés avec nos pairs de l’Association Canadienne des Bijoutiers
MC (ACB) à Toronto. Ainsi, nos membres ont accès à des renseignements sur l’industrie et aux retombées d’une veille stratégique à travers le Canada.

EN CONCLUSION, la Corporation des bijoutiers du Québec offre des services qui répondent de plus en plus aux besoins de ses membres. Notre mission consiste entre autres à outiller nos membres afin qu’ils puissent offrir à leurs clients des services de qualité. Cependant, pour qu’elle puisse continuer à vous offrir des services qui répondent à vos besoins, la C.B.Q. a besoin de votre implication.

  .

M. Jacques Charron

C’est avec regret que nous avons appris le décès de M. Jacques Charron, hommes d’affaires passionné et fondateur en 1972 de la Bijouterie Jacques Charron. M. Charron est décédé paisiblement le 25 octobre 2018 à l’âge de 66 ans. La Corporation des Bijoutiers du Québec offre ses plus sincères condoléances à sa famille.

M. Jacques Marceau

C’est avec tristesse que nous vous faisons part du décès de
M. Jacques Marceau,
à Sherbrooke, le 31 juillet, à l’âge de
75 ans. M. Marceau a été engagé par M. André Boulanger en 1975 à titre de représentant au service de la compagnie Bulova Watch. Membre de l’A.C.R.B. durant plusieurs années, il a pris sa retraite après 30 ans de service auprès de l’entreprise. La Corporation des bijoutiers du Québec offre ses sincères condoléances à la famille.

  .

NOUVEAUX MEMBRES

NOUS SOUHAITONS LA PLUS CORDIALE BIENVENUE À CELLES
ET
À CEUX QUI SE SONT JOINTS À NOUS DERNIÈREMENT.

MEMBRES INDUSTRIELS/PARTICIPANTS

 

ETERNAL DIAMONDS
620 CATHCART, SUITE 656
MONTRÉAL, QUÉBEC
H3B 1M1
514 393-3426
514 393-8607
stevemamane@hotmail.com
www.eternaldiamonds.ca

K RAJ DIAMOND
620 CATHCART, SUITE 620
MONTRÉAL, QUÉBEC
H3B 1M1
514 393-0340
krajdiamond@gmail.com

DIAMONDS 4 DIAMONDS INC.
132 JARDIN DRIVE, UNIT 1
CONCORD, ONTARIO
L4K 1X9
905 738-5252
steve.reale@gmail.com

  .

OFFRE DE SERVICES
Horloger, 42 ans d’expérience, offre ses services pour la réparation de montres. Travail compétent, prix compétitifs, service rapide.
Communiquez avec M. Michel Jean, à la Bijouterie Jean, au 418-598-6382.

  .

AUX PERSONNES RECEVANT L’INFOLETTRE LE BRILLANT

Si vous connaissez une personne dans le domaine de la bijouterie qui n’est pas encore abonné à l’infolettre LE BRILLANT, mais qui aimerait le recevoir, il nous fera plaisir d’ajouter son nom à notre liste d’envoi. Demandez-lui de nous faire parvenir ses coordonnées par courriel à l’adresse helenecote@cbq.qc.ca Notez que vous pouvez toujours feuilleter les infolettres précédentes sur le site Web de la CBQ au www.cbq.qc.ca

Comité de l’infolettre Le Brillant : Normand Déziel, Simon Marcil, Benoît Houle et Marc Tremblay

Permanence : Marie Christine Bujold et Hélène Côté


Partenaire financier de la CBQ

  .

Corporation des Bijoutiers du Québec

10300, ch. de la Côte-de-Liesse, bur. 230, Lachine (Québec) H8T 1A3

514-485-3333 – info@cbq.qc.cawww.cbq.qc.ca